Un corps souple vs un corps raide ...

CORPS SOUPLE ET CORPS RAIDE



Extrait de BKS Iyengar de "Sagesse et pratique du yoga", chapitre « le corps souple et le corps raide » :


Q : Pourriez-vous commenter la différence entre un corps souple et un corps raide ?


R : « De nombreuses personnes regardent des photos d’asana et pensent qu’un corps souple suffit pour réaliser une asana. Mais on devrait se rendre compte que souvent un corps souple ne peut renseigner le cerveau ou l’esprit, car il manque de sensibilité. Bien que les corps souples n’éprouvent pas de douleur, ils pèsent sur les nerfs, et causent de la fatigue, de l’agitation, des maux de tête ou de la lourdeur. Ils manquent d’énergie. Au lieu de recevoir de l’énergie, les cellules sont écrasées et cela peut provoquer des tas de maladies.

Un corps souple n’oblige pas l’intellect à réfléchir à ce qui est adapté ou non dans la réalisation de l’asana. Un corps raide, au contraire, possède de la résistance, une capacité d’action et de réaction qui oblige l’intellect à étudier l’asana dans une juste perspective. Un corps souple ne possède ni capacité d’action ni ou de réaction, ni résistance pour donner des indices utiles au raisonnement intellectuel et à la stabilité émotionnelle. Il fait facilement l’asana sans résistance intérieure et sans réaction. Quand une femme est enceinte et qu’il n’y a pas de réponse de l’enfant, alors la peur surgit que la vie l’ait quitté. De la même manière, une asana obtenue sans résistance est une asana sans vie, comme un enfant mort-né. »

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout