Les "Niyama" - 2ème piliers

Mis à jour : nov. 16


- NIYAMA -

Les « Niyamas » traduit comme disciplines personnelles, favorisent la clarté mentale et la paix intérieure. Ils sont au nombres de cinq présentés dans les yoga sutra de patañjali, du II40 au II45 :

La purification (Sauca).Cela passe tout simplement par la propreté du corps et s’inscrit dans une recherche aussi de réduction des souffrances mentales car cela englobe tous les plans de l’être. Pureté du corps, du cœur et de l’esprit.

Le contentement (Samtosa) invite à apprécier la vie telle quelle est. Il est dit en Inde que dans tout ce qui nous arrive, l’évènement est porteur d’autant de souffrance que de bonheur. C’est l’expression « voir le verre à moitié vide ou à moitié plein ». Cela nous amène à cultiver les pensées positives, l’acceptation, l’humilité et bien d’autre. C’est aussi accueillir ce qui nous arrive comme étant porteur d’un message instructif et constructif.

Discipline de vie (Tapah) est la base du yoga. Sans discipline de vie, d’ascèse dans sa pratique, le yoga reste une approche intellectuelle dénuée d’évolution personnelle. Cela se traduit par une pratique enthousiaste, qui englobe l’hygiène de vie, le sommeil, le travail, le repos, l’étude etc. L’ayurveda dans sa démarche nous amène à cette prise de conscience plus grande.

Etude de soi (Svadhyaya), vise une compréhension plus approfondie de nous même. Elle vise à une étude de nous même pour aller à la rencontre de notre véritable identité. Cela passe traditionnellement par l’étude des textes sacrés (Notamment les yoga sutra et par leurs chants en sanskrit).

Dévotion à l’être (Isvara-pranidhanani), est cette démarche qui convient de s’en remettre à plus grand que soi. Cela peut être un dieu ou une force supérieure. Pour certains cela peut s’illustrer par la compréhension de la magie de la vie, de ce mystère qui nous entoure.

Ces cinq principes sont interdépendants les uns des autres. On peut y percevoir aussi une suite logique et une progression personnelle. Car la pureté du corps étant la plus importante, elle produit les autres. Car ressentir une certaine pureté intérieure favorise le contentement. Et ce contentement renforce notre démarche d’une discipline de vie … ainsi de suite.

Anaïs


35 vues
Ecole Aveyronnaise de Yoga - 7 rue de la liberté - 12100 Millau
 Anaïs Laffont - 06 16 31 15 19 -