Être en lien.

"L'imprévu est certain d'arriver alors que ce qui est attendu pourrait ne jamais survenir"

Proverbe indien


Je m'applique en ces temps particuliers à rester centrée. Qu'est ce que cela veux dire, je dirais que je m'efforce de rester en mon "centre", à l'intérieur de moi, dans mon espace en étant en lien avec ce qui émerge tout autour, de garder le choix de mes orientations d'esprit, de ne pas succomber ni à la peur, ni à l'isolement, ni me laisser envahir par toutes ces informations qui nous arrive de partout.


N'est ce pas cela, la première définition du yoga : "Le yoga est la faculté de diriger les activités du psychisme" (Yoga sutra 1.2) C'est à dire de maintenir son esprit dans un état à la fois de quiétude et d'éveil, voire de vigilance, où l'on est totalement présent à ce que l'on fait et où les pensées ne jaillissent plus d'elles mêmes dans toutes les directions. En ces temps particuliers, il est primordial de revenir aux choix de nos pensées, prendre le temps parfois de choisir là où on veux clairement diriger notre attention : se tourner vers du calme, de la poésie, de la lecture, écrire, dessiner, rêver, s’ennuyer ...


Rester aussi avec nos repères, quand tout semble voler en éclats, nos certitudes, nos doutes, nos questionnements. Rester avec ce qui nous tient à l'intérieur. L’approche du yoga nous mène à rester dans une pratique persévérante, c’est à dire faire grandir cet élan naturel dans une direction choisie, tout en étant dans le détachement. (Yoga sutra 1.12) Joindre ces deux aspects dans notre vie aujourd'hui nous amène à redéfinir nos habitudes, nos routines, et rester dans un détachement par rapport à ce que nous ne pouvons ni maitriser, ni contrôler. Ce pourrait être laisser faire, tout en s'ajustant au mieux dans un approfondissement de l'être. Faire confiance pour rester dans l'accueil de se qui va émerger de cela.


C'est dans cet état d'esprit que je vous partage une pratique, pour vous inviter à reprendre le chemin du tapis, et du lien avec votre souffle dans un espace de liberté.


Anaïs



Lecture de la pratique :

"Bhavana" Orientation mentale pendant la pratique :

A l'inspiration : Ouverture du haut du corps

Rester quelques instants poumons pleins dans l'accueil.

A l'expiration : Conscience du socle.




1: Inspirer : monter les bras vers l'arrière (Ajuster pour que cela soit confortable pour vous): Conscience de l'ouverture du haut du corps.

Expirer : Ramener les bras en 3 temps (3 petites pauses dans le souffle et le geste)

Conscience du socle dans votre dos.

6X


2: Allongé, genoux plier, talons près des fesses.

Inspirer : monter les bras vers l'arrière (Ajuster pour que cela soit confortable pour vous). Rester quelques secondes poumons pleins dans l'accueil.

Expirer sur place, en ressentant tout l'arrière de votre corps dans le tapis.

Inspirer : ouvrer d'avantage les bras vers l'arrière en montant le bassin. et rester quelques secondes en grande ouverture.

6X

3 : 6 respirations en statique dans la posture.

Variante : Si vous avez la possibilité, attraper les chevilles avec vos mains, sans écarter vos genoux. Sinon garder les mains à plats sur le sol.

Puis ramener les genoux au niveau de la poitrine. Quelques respirations libre.


4 : debout sur les deux genoux, avancer votre pied droit.

inspirer : ouvrer les bras par les cotés de manière progressive, en laissant tout votre buste s'ouvrir vers l'arrière. Puis quelques secondes poumons pleins.

Expirer : revenir à la position de départ. Conscience du socle


5 : Poser ensuite vos deux mains de chaque cotés de vos pieds. Le buste relâché sur votre cuisse.

Inpirer : Monter votre bras droit par le coté jusqu’en haut, en suivant du regard.

Adaptation (Mettre votre bras droit dans le dos et poursuivre l’ouverture de votre buste vers le haut)

Expirer : revenir dans la position de départ. Conscience du socle.


Faire la même chose de l’autre coté 4 et 5

3 fois de chaque coté - 6 fois en tout.


6 : Assis sur vos deux talons, le front relâché au sol (Adapter pour que cette position soit confortable : possibilité de garder les fesses surélevées, de poser un coussin sous la tête)

Inspirer : Passer à quatre pattes en cherchant à creuser votre colonne pour ouvrir votre buste vers l’avant.

Expirer : pousser dans vos pieds et vos mains pour monter votre bassin. Garder un peu les genoux fléchis pour amener votre colonne à se grandir vers l’arrière.

6X


Puis rester quelques respirations genoux pliés au niveau de la poitrine. En relachant le dos et le bas des reins.


7 : Allonger sur le ventre, les bras le long du corps. En expirant prenez conscience du socle sur toute la partie avant de votre corps.

Inspirer : redresser le haut du corps en rapprochant les omoplates (sans casser la nuque) en visualisant un soleil devant vous. Laisser s'ouvrir un espace devant vous.

Expirer : re-déposer le buste au sol, en relâchant tout le corps.

6X


8 : Allonger sur le ventre les bras le long du corps (ou les deux paumes de mains sous le front si vous êtes mieux)

Inspirer : monter une jambe vers l’arrière et vers le haut, sans décoler le bassin du sol. Rester quelques instants dans une conscience d'ouverture du bas du corps.

Expirer : relacher la jambe sur la tapis en revenant dans la conscience de votre corps relâcher sur le sol.

3X de chaque coté - 6X en tout.


Puis quelques respirations libres assis sur les deux talons, le front relâché au sol. Dans une grande détente.


9 : Plusieurs propositions pour cette posture. En dynamique 6X puis en statique 6 respirations.

La première : Allongé sur le ventre, les mains prennent les chevilles, les pouces vers l’intérieur, les orteils en contact.

Inspirer : monter les cuisses, les chevilles tout en redressant le buste.

Visualiser un soleil.


La deuxième adaptation : A quatre pattes, attraper votre cheville droite avec votre mains gauche (Diagonale). Expirer en revenant


La troisieme adaptation : allongé sur le ventre : en inspirant monter votre bras gauche et votre jambe droite.

Expirer en revenant au sol.


10 : Allongé sur le dos, les genoux au niveau de la poitrine, les mains posées sur les genoux.

Inspirer : Monter les bras vers l’arrière, et redresser les jambes vers le haut.

(Adaptation : ouvrir les bras plus ou moins et garder vos genoux flechis)


11 : A quatre pattes

Expirer en venant s’asseoir sur les talons.

Inspirer en passant à quatre pattes en dégageant la poitrine vers l’avant.


12 : Repos 5mn


13 : Assise confortable.

Ramener son attention sur la conscience du souffle dans le corps.

A l’inspiration se concentrer sur l’ouverture de la cage thoracique dans toutes les directions (Avant arrière, cotés)

A l’expiration se concentrer sur le socle.


14 : Prendre un temps de visualisation avec le soleil.

Possibilité de rajouter un mantra :

« Om Surya ya namah »


Les contre indications :

Personne à problématiques cardiaque

Hypertension

Douleurs de Dos - Nuque


0 vue
Ecole Aveyronnaise de Yoga - 7 rue de la liberté - 12100 Millau
 Anaïs Laffont - 06 16 31 15 19 -